Intégration Régionale et Commerce

Intégration Régionale et Commerce

Vous êtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: eventstartdate dans include() (ligne 60 dans /var/www/html/sites/all/themes/theme/templates/events/views-view-field--events--block-13--field-event-date-6.tpl.php).
  • Notice : Undefined variable: eventstartdate dans include() (ligne 60 dans /var/www/html/sites/all/themes/theme/templates/events/views-view-field--events--block-13--field-event-date-6.tpl.php).

 

La Division de l’intégration régionale et du commerce (RITD) est dirigée par un directeur et relève du Secrétaire exécutif adjoint, chargé du programme de la Commission. La Division vise à contribuer à une coopération et une intégration régionales efficaces entre les États membres en soutenant les efforts visant à approfondir les marchés régionaux, à renforcer la coopération transfrontalière, à stimuler le commerce intra-africain, à accélérer l’industrialisation, à favoriser les institutions de marché et à relever les défis de la transformation structurelle. RITD comporte trois sections principales à savoir, le Centre africain pour la politique commerciale, l’intégration régionale et les institutions de marché.

Les principales fonctions de la Division sont les suivantes :

a) Contribuer au renforcement de la capacité des États membres et des Communautés économiques régionales à élaborer, mettre en œuvre et suivre des politiques et des programmes visant à approfondir les marchés régionaux et accélérer l’industrialisation y compris, le secteur pharmaceutique ;

b) Contribuer au renforcement de la capacité des États membres et des Communautés économiques régionales à élaborer, mettre en œuvre et suivre des politiques et des programmes dans les domaines du commerce intra-africain et international ;

c) Aider les États membres, les institutions panafricaines, les Communautés économiques régionales et les organisations intergouvernementales à formuler et mettre en œuvre des politiques et programmes pour l’avancement de la transformation structurelle de l’Afrique ;

d) Élaborer et diffuser des outils, des instruments et des lignes directrices en matière de politiques et aider à renforcer la capacité des États membres (y compris les Pays en développement sans littoral africains) à identifier les possibilités de diversification, de valeur ajoutée et de développement de groupements manufacturiers et industriels ;

e) Créer un environnement propice à travers le continent, favorable à une intégration régionale plus approfondie ;

f) Aider les États membres à garantir la cohérence des politiques de commerce et d’industrialisation et l’alignement de celles-ci avec le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Agenda 2063 ;